24/06/2010

Sex, drugs & world music

RaulPazHuyLe vendredi 21 août 2009 au Couvent des Frères Mineurs, vous étiez 414 à écouter – c’est du moins ce que j’imaginais il y a encore cinq minutes – Aka Moon & Black Machine.

Et voilà que j’apprends, à la lecture d’une enquête scientifique menée par Studio Brussel, chaîne publique de radio flamande, que vous n’étiez pas aussi attentifs que je le pensais. En effet, l’enquête révèle que la moitié d’entre-vous (212 donc) était en train de faire l’amour dont 8 % (16,96 – disons 17 !) dans les toilettes ou même sous le podium des artistes. Ce qui, à Huy, témoigne d’une certaine agilité.

Cerise sur le gâteau, un tiers (138) prenait de la drogue.

Simple déduction au regard des chiffres cités dans Le Soir : « La moitié des festivaliers ont déjà eu des rapports sexuels en festival et un tiers ont pris de la drogue. »

Je vous l’avoue : je suis très déçu par votre comportement.

http://www.stubru.be/media/defestivalenquetevanstudiobrussel

17:55 Écrit par Philippe Content dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.